Retour à ubud puis les îles Gili

Au retour de ma retraite de méditation, Eliot et moi nous retrouvons de nouveau à Ubud. Nous prenons cette fois plus de temps pour profiter de la ville et de ses arts. Les temples sont partout. Chaque famille abrite chez elle de magnifiques jardins parsemés de petits temples richement sculptés dédiés aux dieux et aux ancêtres.

image

 

image

Nous assistons à deux représentations de Kecak que nous avons adorées! Il s’agit d’un spectacle de danse-théâtre basé sur le Ramayana, un écrit fondateur de la mythologie Indoue. L’histoire raconte la quête du prince Rama parti sauver sa femme Sita enlevée par un roi-démon. La particularité du Kecak est l’accompagnement sonore composé uniquement d’une chorale, sans instrument de musique. La rythmique « chak-a-chak-a-chak » caractéristique du choeur contribue à donner au spectacle une dimension hypnotique et envoûtante…

image

image

Nous nous promenons dans les rizières alentours.

image

image

J’en profite également pour tester différents types de yoga dans un centre au cadre magnifique, Eliot m’accompagnant quelques fois.

image

Nous flânons sur le marché et nous nous régalons aux tables des nombreux restaurants, souvent bio, rivalisants d’originalité et de saveurs nouvelles.
Après ces quelques jours bien agréables, nous quittons Ubud pour les petites îles Gili, entre Bali et Lombok. Nous commençons par l’île de Gili Trawangan, réputée pour être festive mais plutôt calme en cette période de ramadan. Nous trouvons un petit bungalow et comme souvent de la compagnie pour le petit-déjeuner.

image

En fin d’après-midi, nous profitons du superbe coucher de soleil avec en fond le volcan de Bali, tout en sirotant une noix de coco.

image

image

Sur les Gili, pas de véhicules motorisés, uniquement des vélos et des calèches.

image

Nous verrons plus tard que même sur la grande île de Lombok la calèche reste un des principaux moyen de transport.
Nous prenons ensuite un petit bateau pour changer d’île et découvrir Gili Air. Comme souvent sur les îles, le vélo est le meilleur moyen d’exploration.

image

Il y a également de merveilleux fonds marins aux îles Gili et nous nous en donnons à coeur joie en snorkelling!

image

Triste nouvelle pour ceux qui étaient devenus fans, sachez qu’Eliot a rasé sa barbe… Et aussi cassé ses lunettes.

image

6 réflexions sur “ Retour à ubud puis les îles Gili ”

  1. Naaaaaaaannnnnnnnnnnn ! Pas la baaaaaaaaaaarbe !!!!!!!!
    Dis nous en plus audrey sur la retraite, je suis hyper curieux 🙂 je ferai bien ce genre de chose (oui paqui m’a amené filoutement vers le bouddhisme ) sauf que moi je veux manger 🙁 et aussi voir un ptit clip de nicki minaj de temps en temps. Oui, c’est important nicki minaj.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *