Ometepe, l’île aux deux volcans

Après la plage, nous prenons la direction d’un lieu emblématique du Nicaragua : l’île d’Ometepe, deux volcans au milieu du lac Nicaragua, le plus grand lac d’Amérique Centrale.

image

Ometepe fût habitée par des indiens originaires du Mexique qui se sont installés sur l’île l’ayant reconnue comme leur terre promise suite à une prophétie. Ces indiens ont laissé de nombreux pétroglyphes, dessins gravés sur des rochers, disséminés sur l’île. Il est fréquent d’en trouver au milieu d’un champs au cours d’une promenade.

image

Ometepe est un lieu mystique, rempli de légendes où règne une douceur de vivre qui fait oublier le temps qui passe. Comme de nombreux voyageurs, nous n’échapperons pas à l’île et nous y resterons une semaine sans même nous en rendre compte. Notre petit cocon à l’étage de cette cabane dans la ferme auberge el Zopilote y est sûrement aussi pour quelque chose…

image

image

La ferme el Zopilote, petit havre de paix en pleine nature, pratique la permaculture qui consiste à faire vivre la communauté en harmonie avec les écosystèmes locaux. L’objectif est de produire les ressources nécessaires de manière durable et en interaction avec la nature. C’est également un mode de pensée et d’agir qui vise à prendre soin de la terre et des hommes. Nous avions donc un cours de yoga gratuit tous les matins à 7h que j’ai suivi assidûment, Eliot m’accompagnant plusieurs fois.

image

A el Zopilote, nous avons retrouvé Naiomi et Josh, un couple canadien-australien que nous avions rencontrés la semaine précédente à el Clandestino.

image

Nous avons passé plusieurs soirées ensemble et notamment le jour de l’an où nous avons dégusté du vin de fleur de jamaïque fabriqué par une communauté locale de femmes. Notre visite dans cette communauté n’avait pas pour seul objectif d’acheter du vin : nous étions à la recherche de Doña Socorro, l’une des fondatrices. En effet, il y a dix ans, notre copain Charles avait vécu trois semaines chez elle et nous voulions lui passer son bonjour, elle était ravie!

image

Un autre moment fort de notre séjour à Ometepe fût un spectacle de rodéo assez impressionnant. Les taureaux étaient de belle taille, l’arène remplie de jeunes garçons plus ou moins téméraires et les gradins plein de spectateurs.

image

image

image

Ce fût sans aucun doute le moment le plus fort en émotions de notre séjour « zen et nature » à Ometepe : Ooommmm…
Nos occupations habituelles étant plutôt des balades dans les forêts et les fermes de l’île au cours desquelles nous avons pu observer de jolies perruches, des singes hurleurs et de nombreuses « pies » locales.

image

image

image

7 réflexions sur “ Ometepe, l’île aux deux volcans ”

  1. Bonjour Audrey, alors comme ça tu as fini par partir sans même me dire au revoir? 🙂
    Apparemment, les choses ont l’air de pas mal se passer! Claire m’a donné l’adresse de ton blog, je me suis donc abonné. Vous êtes du côté du Pérou? Bon, si j’ai bien compris, vos itinéraires passent peu par les villes, mais si vous devez vous arrêter à Arequipa et que vous y identifiez des trucs sympa, ça m’intéresse, j’y vais dans deux mois.
    Bonne poursuite de voyage à vous deux. Vous êtes loin des tumultes du monde. Et le monde, en ce moment, il est tumultueux…
    Eric

  2. C’est moins « adventure » mais bisous de la Martinique où les Rocher ont eu leurs premières vagues en surf cette semaine !
    Coeur coeur coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *