Koh Rong Samloem et Chi Phat au Cambodge

Après quelques heures de vol nous arrivons à Phnom Penh, au Cambodge. Le décalage horaire et la plongée dans une culture totalement différente sont un peu rudes, mais nous rentrons vite dans le vif du sujet avec nos premiers repas… Le déjeuner et le dîner de notre jour d’arrivée sont très pimentés, et avec la chaleur c’est double effet! Le lendemain, nous prenons notre premier petit-déjeuner au marché : pour moi des nouilles sautées et Eliot tente une soupe avec de petits morceaux noir qui flottent et qui s’avèrent être du foie, sûrement la seule chose qu’il n’aime vraiment pas manger… Nous ne restons qu’une journée à Phnom Penh, le temps de visiter le Palais Royal et le Musée National.

image

Puis nous partons directement pour les îles du sud : nous avons envie de tranquillité pour nous remettre de ce changement de continent. Après un bref passage à Sihanouk Ville et sur l’île de Koh Rong, où nous rencontrons notre premier gecko local de trente centimètres dans notre chambre…

image

… nous trouvons notre havre de paix sur l’île voisine de Koh Rong Samloem, magnifique! Nous prenons un bungalow chez Fanfan, un français en couple avec une cambodgienne, et nous nous sentons vite comme chez nous. Fanfan n’a que trois bungalows, trois tentes ainsi que son petit resto, et c’est à chaque client d’écrire lui-même sa note qu’il règle à la fin de son séjour. Et oui, il y a des choses plus importantes à faire dans la vie, comme la pêche par exemple! A peine arrivé, Eliot se fait réquisitionner pour une partie de pêche et il y retournera plusieurs fois.

image

Il faut dire que nous ne nous lassons pas de cette mer limpide à 28° sur fond de sable blanc… D’autant plus lorsque nous ouvrons la porte de notre bungalow le matin.

image

Et puis nous avons rencontré une bonne équipe d’Europe du Sud : Lodo d’Italie, David du Portugal et Jordi de Catalogne (à droite sur la photo ; Fanfan, son fils et leur chien à gauche).

image

Nous avons visité l’île ensemble, nous sommes notamment montés dans un phare d’où la vue était superbe.

image

Seul bémol du séjour, Eliot s’est fait piquer par quatre ou cinq grosses guêpes dans la forêt et il a développé un urticaire assez impressionnant. Heureusement, avec un antihistaminique, le lendemain matin c’était fini!
Après une bonne soirée barbecue avec la pêche du jour des garçons, nous quittons Koh Rong Samloem direction le village de Chi Phat qui a développé une activité éco-touristique et communautaire. Accompagné de Jordi, nous mettons une matinée de bus, et deux heures de bateau avant d’atteindre ce village reculé.

image

Dès le lendemain matin de bonne heure, nous partons pour deux jours de trek avec nuit en hamac dans la jungle.

image

Nos guides nous préparent les repas sur place. Parfois, il ne vaut mieux pas voir quelle eau ils utilisent, mais c’est très bon! Cette sorte de chou par exemple est très utilisée dans les plats khmers.

image

La baignade dans la rivière à la fin de la première journée fût la bienvenue pour nous détendre les jambes et nous n’étions pas les seuls à en profiter.

image

De retour au village, nous reprenons la route en scooter cette fois, après avoir traversé la rivière avec nos chauffeurs et montures.

image

11 réflexions sur “ Koh Rong Samloem et Chi Phat au Cambodge ”

  1. C’est trop bien!!!! Je veux partir moi aussi 😀
    Mais bon, pendant ce temps, à la savonnerie, on prépare la 2eme fête de la savonette ^^

  2. Mais comment vous faites pour à chaque fois trouver des trucs écolos-environnementaux-fairtrade-lafinancecestdesconnards ?
    Y’a un routard-écolo dont on nous cacherait l’existence 🙂
    On avait aussi adoré Saloem, mais nous n’avons pas autant visité, juste arrivé un après midi et reparti le lendemain avec les navettes.
    Et Sihanoukville vous avez fait tous les bars le long de mer ? on avait bien tripé la bas.

    1. Et bien Chi Phat par exemple, c’était écrit dans le lonely, tout simplement! Et puis on cherche aussi sur le net. A Sihannouk il y avait de super coconut shake, nous n’arrêtons pas d’en boire depuis!!

  3. C’est vrai ça ! comment faites vous pour trouver des endroits aussi magiques !
    Cette semaine sort un film français qui se passe au Cambodge : « retour à la vie ». On va aller le voir pour être près de vous !!! Bisous

  4. Bonjour,
    Je viens de trouver votre blog sur le net, nous allons partir début janvier, Thailande, Cambodge.
    les bungalows de Fanfan, me paraissent bien sympatiques, au bord de l’eau et pas trop de touristes… mais vous ne dites pas comment ils s’appellent…
    Si vous pouviez me donner les coordonnées, ce seraient super.
    Merci
    Marylise

    1. Bonjour Marylise,
      Fanfan n’a plus ses bungalows, il en a rendu la gestion quelques semaines après notre départ.
      J’espère que vous avez passé un bon séjour.
      Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *