Granada

Après trois semaines d’aventures au Costa Rica, nous prenons un bus direction la belle ville de Granada, au Nicaragua.

image

Granada fût fondée en 1524 par les espagnols, c’est l’une des plus vieilles villes coloniales du nouveau monde. Ses richesses attiraient la convoitise des pirates qui la mirent à sac trois fois entre 1665 et 1670. Granada fût également incendiée dans les années 1850 et une fois encore reconstruite.

image

Héritage des colons, la religion catholique est très importante au Nicaragua, comme en atteste les nombreuses et imposantes églises de Granada.

image

image

image

Les fêtes catholiques rythment la vie des habitants. Nous avons d’ailleurs vécu l’une d’entre elles, la Purísima, une semaine de célébration de la Vierge qui anime les rues chaque soir. Tout le monde est dehors, il y a des animations, des feux d’artifices, les enfants font exploser beaucoup de pétards et la semaine se clôture par une procession. Nous avons bien profité de la fête, comme par exemple lors de cette soirée avec Valentina et Sergio, une italienne et un espagnol rencontrés dans notre auberge.

image

image

C’est aussi l’occasion de recroiser des personnes que l’on connait, comme cet habitant de Granada qui nous avait donné des indications dans un bus deux jours plus tôt. Les Nicaraguayens engagent facilement la conversation, ils aiment parler de leur pays et ils sont toujours prêts à donner des indications.

image

En journée aussi la ville est très animée avec son marché et ses rues commerçantes.

image

Des calèches sont utilisées comme taxis de ville, celle-ci est sponsorisée par un opérateur de téléphonie (anachronisme?).

image

Le moment le plus calme est le début d’après-midi, quand la chaleur est vraiment forte et que chacun se repose dans son hamac de fabrication locale. Eliot, lui, a trouvé le plus grand hamac de la ville pour sa sieste!

image

Et Noël se prépare ici aussi…

image

Une petite pensée pour Max et Val qui devaient nous rejoindre mais qui ont dû changer de plan, heureusement à cause d’une bonne nouvelle!

Une réflexion sur “ Granada ”

  1. Peut-être que vous avez déjà quitté le Nicaragua, mais si c’est pas le cas, essayez de faire quelques jours sur l’île d’Ometepe… Si vous arrivez à trouver Dona Socoro, elle vous racontera la légende de Chico Largo !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *