Du Nicaragua au Salvador

Nous quittons Ometepe pour retourner au bord de l’océan Pacifique à playa Gigante où nous retrouvons Dan, notre ami suisse avec qui nous avions passé Noël. En arrivant sur place, nous partons à la recherche d’une chambre et des touristes nous indiquent un petit hospedaje (auberge) qui ne paye pas de mine mais qui se trouve au sommet d’un rocher surplombant la mer. En effet, en arrivant sur place, la vue est à couper le souffle. Certes il s’agit d’une cabane en taule, quand le vent souffle fort le toit semble s’envoler et l’eau courante fonctionne un jour sur deux, mais nous avons une chambre avec vue sur la mer à 180°!

image

Lorsque nous ouvrons les deux fenêtres et la porte, nous sommes entourés par l’océan, c’est presque surréaliste.

image

image

Après quelques jours perchés sur ce rocher et un peu de surf pour Eliot, nous partons pour la ville de León la rebelle. León est une ville coloniale qui fût un foyer important de la révolution contre la dictature pendant la guerre civile des années 1979-1989.

image

De son esprit libertaire, León a conservé une vie intellectuelle et culturelle assez riche. Nous vivrons notre plus mémorable visite guidée au Musée d’art moderne : une superbe collection d’oeuvres d’artistes d’Amérique Centrale réparties dans quatre maisons, soit trois heures et demi de visite en espagnol avec trois guides différents rien que pour nous. Je me demande encore comment Eliot a tenu tout ce temps… Il bouillonnait et a failli craquer plusieurs fois mais il a résisté, le voyage l’aide visiblement à être plus patient!

image

Nous ferons aussi des activités moins intellectuelles comme la descente du volcan Cerro Negro en luge…

image

image

Notre séjour au Nicaragua se termine ici. Nous prenons maintenant la direction du Guatemala. Mais nous nous arrêterons deux jours en chemin sur une plage du Salvador où il y a des vagues pour le surf bien sûr.

image

image

image

Notre programme de voyage a en effet un peu évolué. Pour rejoindre l’Asie, nous devons passer par les Etats-Unis. Nous avons décidé d’en profiter pour remonter l’Amérique Centrale jusqu’au Chiapas (sud du Mexique) où nous avons trouvé un vol économique pour rejoindre Los Angeles. Nous prendrons ensuite l’avion le 12 février pour le Cambodge.

8 réflexions sur “ Du Nicaragua au Salvador ”

  1. On est tellement fier de toi, eliot ..
    3h30 c’est impressionnant

    La descente du volcan ca a l’air trop cool.. ca va vite ? parce que si tu te chutes ça à l’air d’être de bons cailloux qui exorchent les genoux…

    Audrey speciale dedicace dans une reunion hier un vieux monsieur a prononcer ton nom en disant Audrey va bientor revenir elle va s’occuper de ça … bref ne reviens pas tout de suite c’est un conseil

    bisous de nous 2

  2. Superbe ! j’ai rattrapé quelques articles en retard et j’ai perdu la notion du temps (et de l’espace) pendant quelques instants… quel périple, vous me faîtes rêver ! bises à vous deux ++

  3. Si vous passez par les Chiapas, allez à la rencontre des zapatistes… Ils vous accueillent dans certains villages et vous racontent leur lutte ! Pour l’anonymat (et aussi peut ter pour le spectacle) ils vous recevront dans une grange et seront peut-être cagoulés.

  4. Bonjour Audrey
    Question à la con; vous voyagez avec le surf d’Eliot sous le bras? ou vous louez un surf sur chaque spot? Je suppose que vous transbahutez le surf; c’est pas trop galère? Ca se passe comment dans le train? L’avion? Le bus? Avec un truc comme ça?
    Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *