En route vers l’est

Après la réserve de Vohimana, nous continuons notre route vers l’est. Notre objectif est de rejoindre la péninsule de Masoala qui abrite le plus grand parc national de Madagascar. Le trajet nécessite plusieurs jours, nous en profitons donc pour faire une pause à Mahambo, un village de pêcheurs en bord de mer.

image

Nous y avons passé quelques jours à profiter de la mer. Eliot a pu surfer avec les « Mahambo Beach », les jeunes surfeurs du village.

image

Et surtout nous avons eu une surprise de « taille » : le spectacle de deux baleines à bosse au large, un soir au cours d’une balade sur la plage. Nous n’avions pas notre appareil photo, mais une baleine à bosse pouvant atteindre 14 mètres, je peux vous dire que même de la plage c’est très impressionnant! Nous avons aussi croisé d’autres animaux, comme ce caméléon trouvé sur le bord d’un chemin.

image

 

Réserve de Vohimana

image

Après notre fameux trajet en taxi-brousse et en musique, nous voilà en pleine forêt pour trois jours. Installés dans un petit bungalow surplombant la forêt, le dépaysement est déjà total.

Au programme : balades en forêt avec notre guide, baignade et lessive dans la rivière, calme et repos.

Lessive et bain

Nos rencontres : différentes espèces de petits caméléons, grenouilles, phasmes… et nous avons juste pu apercevoir les lémuriens trop farouches.

image

La réserve de Vohimana fournit des huiles essentielles à base de plantes endémiques à plusieurs clients dans le monde, comme Chanel par exemple. Difficile d’imaginer que des ingrédients utilisés pour fabriquer des produits de luxe proviennent de cette distillerie très artisanale perdue en pleine forêt…

Et quand nous disons perdue, il faut préciser que nous avons passé la matinée (de 8h à 12h) avant de réussir à quitter le petit village situé à une heure de marche de la réserve. Nous avons finalement dû revenir sur nos pas en taxi-brousse pour rejoindre Moramanga, la ville la plus proche, où nous avons attendu le lendemain matin pour pouvoir prendre un autre taxi-brousse nous conduisant à Tamatave, la grande ville suivante. Mais cet arrêt à Moramanga nous a donné l’occasion de dormir dans un petit hôtel accueillant avec sa drôle de gardienne, la tortue.

image

 

Premier jour à Madagascar

Vidéo trajet en taxi-brousse

Un petit résumé de notre arrivée sur l’île rouge :

  1. Nous changeons 900 € à l’aéroport et nous nous retrouvons avec 3 millions d’ariary (monnaie malgache) en billets de 10 000… Soit 300 et quelques billets de banque, pas très pratique à ranger !!
  2. Nous demandons à un taxi de nous emmener à la gare routière indiquée sur notre guide lonely planet,  il nous répond que ce n’est pas la bonne gare routière à cette heure-ci et il nous emmène à une autre, « il ne faut pas croire tout ce qui est écrit dans le guide » nous dit-il… En effet nous le vérifions plusieurs fois dès le premier jour 🙂
  3. Nous arrivons à la gare routière vers 11h, on nous annonce qu’il n’y aura pas de taxi-brousse pour nous avant 17h, soit trop tard : nous avons 3 heures de route (enfin d’après le lonely planet), en partant à 17h il ferait nuit à notre arrivée  et nous devons marcher une heure dans la forêt pour rejoindre notre lieu d’hébergement dans la réserve…
  4. Résignés à passer la nuit sur place, nous nous dirigeons vers un hôtel à proximité. Au moment de passer la porte,  on nous apprend qu’un taxi-brousse part maintenant ! Méfiante, je réponds « c’est quand maintenant ? », « vers 14h » nous dit-il (il n’est que 11h…) « il manque 6 personnes, mais si vous payez 4 places, nous n’aurons plus que 2 personnes à trouver » (NB : le taxi-brousse ne part que quand il est plein). Nous acceptons de payer et nous nous dirigeons vers le guichet quand on nous dit « Pas besoin de payer 2 places en plus, on vient de trouver les 4 personnes qui manquent , on part tout de suite ! »
  5. Finalement nous sommes partis vers midi et nous sommes arrivés quasiment à l’heure prévue au point de rendez-vous avec notre guide. Bref, Tonga Soa (Bienvenue) à Madagascar!

Départ pour Madagascar mercredi 10 septembre !!

Le vol est prévu à 20h30 avec Air Madagascar…

Merci Giulia pour la bouteille de champ, à boire avant le décollage, et merci Béa pour les bonbons, à manger pendant les 11 heures de vol !

carte madagascar1

Dès l’arrivée à Antananarivo jeudi matin, on file vers l’est rejoindre la réserve de Vohimana (3 heures de taxi-brousse et 1 heure de marche) pour 3 jours en forêt !

Cette réserve est gérée par l’ONG L’Homme et l’Environnement. L’objectif est de développer des activités économiques qui permettent aux communautés locales de prendre conscience que la forêt est leur ressource la plus précieuse et qu’ils doivent la préserver. Par exemple, la fabrication d’huiles essentielles  à base de plantes endémiques est devenue une réelle source de revenus qui incite ceux qui en vivent à protéger la biodiversité.

Une petite vidéo pour illustrer : Projet durable à Vohimana

Ensuite quelques aventures à venir sur la côte est jusqu’à la pointe de Masoala avant de rejoindre Sam et Vola sur l’Ile Sainte Marie vers le 30 septembre si nous ne ratons pas l’unique bateau de la semaine !!